SPÉCIAL

tractpetweb01
Cliquez pour ouvrir

Nouvelles EXPRESS

Inscription infocourriel

Si vous désirez recevoir des nouvelles de nos activités ou des alertes à la mobilisation, veuillez inscrire votre nom et votre courriel. C'est extrêmement important pour nous de garder contact avec vous pendant cette période où nous devons nous mobiliser rapidement.

frerot manonVersWeb
Hommage au confrère Pierre Frèreault

 

Lundi le 6 août 2018 vers 8h du matin, Pierre notre Ami a décidé de quitter ce monde définitivement après une longue maladie, suite au décès de sa femme handicapée par l’âge, qu’il a soutenu avec beaucoup de courage pendant ses dernières années.

Pierre a occupé de nombreux postes élus pour notre syndicat, tout au long de sa vie active de cols bleus. Il a milité dès l’époque du président Lampron, et a été de ceux qui ont soutenus Jean Lapierre dès 1982 puis tout au long de ses mandats et de nos batailles, tout en demeurant à la base auprès de ses membres. Pierre était un militant et un homme fort qui ne reculait pas devant l’adversité.

À la retraite il a continué de s’impliquer bénévolement sous l’Aile des anciens combattants avec Réjean Morel, puis est devenu lui-même pendant plusieurs années président de ce groupe de militants rebaptisé l’Aile des Vétérans que l’on voyait partout où le 301 avait besoin de nous. Il a été l’un de nos généreux donateurs en soutien au Fonds d’Aide aux Aînés et s’est impliqué pendant plusieurs années comme l’un de nos organisateurs de la journée de collecte de dons en faveur de l’Accueil Bonneau.

Pierre malgré son âge avancé et son état de santé était présent lors de la manifestation des retraités tenue en novembre 2017 devant les bureaux du 301 où il a pris la parole pour protester contre la façon déshonorante et irrespectueuse que la tutelle traite nos retraités et leurs représentants depuis leur arrivée au 301. Pierre s’est aussi fait un devoir, malgré la distance, d’être présent lors de la dernière assemblée de juin au Centre Pierre-Charbonneau, où il s’y était fait conduire.

Merci Pierre de t’être tenu debout avec Dignité et conviction  jusqu’à la fin, tu es un exemple qui continuera de nous inspirer dans cette lutte à poursuivre pour le respect et l’autonomie de notre Regroupement et de notre Syndicat en Solidarité aux Cols Bleus actifs.

Repose en Paix Pierre tu l’as bien mérité !
Jean Lapierre coordonnateur / Denis Dumont président du RRCBM
Raymond Bilodeau prés. de l’Aile
P.S.: on vous communiquera les coordonnées du salon funéraire s’il y a lieu

PierreFrerotMedaillon V2 web
Repose en Paix Pierre tu l’as bien mérité !
 
logoRRCBMTLpt
RobertPaquette
Robert Paquette 
1946-2016

C’est avec grande tristesse que nous avons appris le décès de Robert Paquette, le 16 mars 2016. Nous tenons à offrir nos sincères condoléances à toute sa famille et aux amis.

Ex-délégué syndical dès le début des années 80, d'abord à l’atelier de peinture à Rosemont, puis à l’atelier de peinture à Dickson, celui-ci avait à cœur la défense de ses membres et avait comme cheval de bataille la prévention en santé-sécurité au travail, ce qui dérangeait énormément l’Administration en place.

Ils trouvèrent donc le moyen de le mettre en disponibilité, le plus loin possible, c’est-à-dire à la Pépinière de Terrebonne. Là encore, il trouva le moyen de devenir délégué syndical, tout en continuant d’exiger l’application de la santé-sécurité au travail, au grand désespoir de ses nouveaux boss. C’est son cas, suivi de plusieurs autres, qui inspira la clause de protection des délégués dans notre convention collective, afin d’empêcher la Ville de continuer de maltraiter ceux qui se dévouent pour leurs confrères et consœurs de travail.

Puis, en 1985, il se fit élire au côté d’Édouard Galarneau et de Jean Lapierre, alors nouveau président de notre syndicat. Il fut au cœur de toutes les batailles et de tous les gains obtenus à l’époque, tels que le plancher d’emplois et bien plus encore.

À la retraite, il continua de militer au côté de Réjean Morel et d’Édouard Galarneau dans l’Aile des vétérans, puis en vieillissant il demeura impliqué jusqu’à la fin au Fonds d’Aide aux Ainés, comme répartiteur bénévole au côté de la coordonnatrice Lucrécia Sotomayor, afin de venir en aide à nos retraités dans le besoin.

Merci Robert ! tu auras été un exemple de militantisme pour tous. Espérant que ton dévouement pour la cause inspirera le plus de jeunes possibles de la relève.

MAUSOLÉE
À la mémoire de nos compagnons et compagnes

 RobertDinelle

Robert Dinelle

 

Jeudi 31 juillet 2014
Nous apprenons le décès de Robert Dinelle, époux de Marielle Lafrenière, à l'âge de 76 ans. Né Jeudi 23 décembre 1937. Ancien délégué à la division de l'éclairage de rue à Des carrières dans les années 70/80, il était membre actif de l'Équipe Unité, puis à sa retraite il était des troupes de l'Aile des Anciens combattants du temps de Réjean Morel.


 

EdouardGalarneau

Édouard Galarneau

 

Mardi le 5 août 2014, notre Frère d’Armes, cofondateur de l’Équipe Unité, est décédé à quelques jours  de ses 66 ans.
On se rappellera de lui comme d’un Vrai militant, de cœur et d’esprit. Fidèle et loyal Ami de Jean Lapierre, il l’était tout autant envers l’Équipe et notre Syndicat.
Entré à la Ville à l’été 1966 comme apprenti-plombier aux îles en préparation de l’Expo’67, il accueilla Lapierre comme coéquipier en septembre `73 au métiers en combustion et contrôle en chauffage aux Édifices.
Dès le printemps 1977 après avoir milités ensemble quelques années, ils s’impliquèrent Lapierre comme délégué et lui comme délégué en santé-sécurité. Ce fut le début d’une longue aventure commune de complicité.
Édouard fut entre autre syndic pour le 301, membre du comité sports et loisirs, membre du Comité de négociation et directeur syndical au 301, en plus de son implication majeure notamment lors des grèves de 1980 et 1986 et lors de celles précédentes, ainsi que lors de chaque manif, occupations et moyens de pression.
Puis lors de sa retraite, il devint le premier coordonnateur de l’Aile des vétérans, après avoir été coordonnateur de l’Équipe pendant de nombreuses années. Il n’a jamais calculé son temps, et il a pris de nombreux risques personnels pour la cause. C’est un exemple pour tous, il n’avait pas froid aux yeux et répondait présent chaque fois que ça brassait, malgré les menaces et l’intimidation. Il ne reculait devant rien, au point de s’être menotté après le fauteuil du Président dans la salle du Conseil municipal au grand désespoir du Maire Tremblay et du service de police, alors qu’il était en fauteuil en roulant, les deux jambes coupées.
Dernièrement, alors que son diabète l’avait rendu semi-aveugle, il avouait  n’attendre que le bon momentum pour récidiver.

Les Cols bleus lui doivent beaucoup, et sa mémoire devra être notre source d’inspiration pour nos luttes présentes et futures.

Merci mon éternel complice !
Jean Lapierre coordonnateur de l’Aile des Vétérans

 
 JacquesDuchesne  

Jacques Duchesne

Le confrère Jacques Duchesne était soudeur au garage Madison et Directeur syndical aux Ateliers dans les années 80.

 

À Montréal, le 21 novembre 2015 à l'âge de 76 ans, est décédé notre confrère Jacques Duchesne, époux en première noces de feu Jeannine Charbonneau, en deuxième noces de Ginette Boudreau.

Outre son épouse, il laisse dans le deuil ses enfants Diane (Michel Champagne), Richard (Jacqueline Lemieux), Carole (Donald Lanteigne) et Chantal (Michel Beauchamp), ses petits-enfants et arrière-petits-enfants. Il laisse également son frère Marcel (Jocelyne Champagne) et sa soeur Lise (Normand Doré), neveux et nièces ainsi que parents et amis.

La famille remercie chaleureusement le personnel des soins intensifs et du 9e étage de l'hôpital St-Luc pour leur soutien et pour les bons soins prodigués à notre père.

 

Nous souhaitons toutes nos sympathies à son épouse et à sa famille.

   
   
   

Toutes nos condoléances aux familles éprouvées.
Les avis de décès serons publiés à la demande des membres qui nous feront parvenir l'information au regroupement des retraités cols bleus de Montréal. (voir le lien Contactez-nous dans le menu horizontal du site web)
jpodeces
DÉCÈS DE JEAN-PAUL OUELLETTE

C'est avec regret que nous avons appris samedi le 13 septembre, le décès de notre ami et collègue Jean-Paul Ouellet. Malgré un combat acharné contre le cancer, il est toujours resté impliqué à plusieurs niveaux depuis 2006, il était secrétaire trésorier du Regroupement des retraités, il a assuré l'intérim comme Président de l'Aile des Anciens Combattants, il a aussi participé à la coordination de la journée Pro-Bonneau (Métro-Boulot-Bonneau) et dans l'ensemble il participait avec ferveur aux revendications tenu par notre Syndicat. Jean-Paul était retraité de l'OMHM. C'était un gars de conviction ancré dans l'action, il a été fidèle et intense, il a toujours cru aux réalisations des Cols bleus. Il a écrit lors de la dernière édition du journal 301: "Gardez le sourire, vous profiterez d'un entourage plein d'énergie et honnête".
"Tu nous manqueras, Jean-Paul."