Nos confrères et consoeurs cols bleus actifs s'apprêtent à prendre des décisions fondamentales qui touchent leur avenir et par le fait même, le nôtre aussi. Le gouvernement et la Ville veulent réduire leurs conditions de travail et le régime de retraite. Comme retraités, nous sommes concernés et nous devrons appuyer leurs décisions prise en assemblée. Nous sommes invités à leur assemblée et nous devrions tous y être! C'est la raison pour laquelle nous publions leur "COLS BLEUS SPÉCIAL"
EntetewebCBSpecial

Avis de convocation
pour tous les Cols bleus, membres du 301

Assemblée générale spéciale
Extraordinaire

Confrères, Consœurs,

Vous êtes tous invités à ce qui sera la plus importante assemblée spéciale des 50 dernières années.

Notre avenir collectif dépendra de votre présence massive et de votre implication personnelle.  Ou bien on se serre les coudes immédiatement ou bien on se laisse dépouiller encore et encore.  Je me suis engagée à aller au front pour vous, il est temps de nous mettre en marche, tout le monde debout !

Il ne s'agit pas d'une simple assemblée où votre présence est facultative, mais bien d'une assemblée qui aura un impact directe sur notre appauvrissement ou notre enrichissement à court, moyen et long terme !  Si on ne bouge pas tous ensemble vite et fort après il sera trop tard.  Non seulement on devra quêter pour sauvegarder nos droits et nos avantages mais toute amélioration substantielle de nos conditions de travail seront rêves du passé…

Le Maire de Montréal et des arrondissements, en complicité avec le gouvernement du Québec, veulent nous enlever à tout jamais notre droit à la libre négociation de nos contrats de travail.  On veut biffer du revers de la main ce droit fondamental obtenu dans le Code du travail en 1964, suite aux dures luttes faites par nos prédécesseurs à compter de 1940.  C’est le maire Coderre qui désormais aura le pouvoir de décréter nos conditions de travail, c'est un abus de pouvoir inacceptable !  Ils veulent niveler par le bas.  Il faut donc se mobiliser dès maintenant.  Comme nous serons en négociation au cours des prochains mois, nous serons directement touchés, il nous faut donc donner l’exemple.

C'est pourquoi la FTQ et le SCFP ont décidé de nous appuyer et de mobiliser tout leur monde (du secteur privé comme du secteur public), contre cette tentative extrême de décapiter le Code du travail.

Il est temps qu'on se lève debout et qu'on démontre que là c'est ASSEZ !  On a déjà assez fait de concession majeure, on ne veut pas maintenant subir la dictature d'élus, si facilement corruptibles, qui se serviront des instruments du système pour abrier et justifier leurs méfaits.

C'est pourquoi nous devons nous organiser sans tarder, tous ensemble, pour pouvoir résister solidairement.
______________________________________________________________

 

OU:         Au Centre Claude-Robillard, 1000 avenue Émile-Journault
QUAND :     mercredi 25 novembre 2015
HEURE :    18h

Ouverture des portes dès 16h30, des lunchs seront servis sur place pour la bonne marche de l’assemblée, il est primordiale qu’elle débute à 18h, donc soyez à l’heure !    

______________________________________________________________                                                                                                     
                                                                                                                                            
ORDRE DU JOUR :

 

  • Explications du contexte et de la stratégie recommandée pour arriver à nos fins ;
  • Rapport complet sur la compilation des demandes des cols bleus de Montréal;
  • Période de questions et réponses sur le cahier de nos demandes pour les
    cols bleus de Montréal ;
  • Vote à main levée pour les cols bleus de Montréal pour l'adoption du cahier des  demandes, tel que discuté et entendu ;
  • Vote secret sur la recommandation du Comité de négociation et de notre Exécutif syndical sur la stratégie à adopter pour tous nos membres de toutes nos accréditations;
  • Ajournement ;
  • Résultat du vote secret à la fin du décompte pour ceux et celles encore présent(e)s.

 

 

Solidairement et syndicalement,


Chantal Racette
Présidente
SCFP-301

Ce 11 novembre 2015

 

La Solidarité, la Vraie Force des Cols Bleus